S’aimer et s’accepter

Être authentique c’est s’accepter, s’aimer et s’assumer, avec responsabilité face à soi et aux autres. L’acceptation est la clé, impossible de s’assumer sans s’aimer et de s’aimer sans s’accepter. Être authentique se passe beaucoup plus dans le lâcher-prise et l’acceptation que dans l’action et l’agitation.

M’accepter, c’est arrêter de me battre pour devenir ce que je ne suis pas et m’accueillir dans ce que je suis comme un père ou une mère bienveillante le ferait.

La vie est un processus intense d’acceptation de soi, de ce que je suis vraiment, un processus qui ne finira jamais. J’ai beaucoup travaillé sur l’acceptation et je vois les changements s’opérer. Je me transforme, je m’assume davantage, je suis de plus en plus authentique, vrai, spontané, libre quoi.

Être authentique c’est être libre d’être soi et c’est un des plus beaux sentiments que l’on peut vivre.

 

« Changer selon la conception de l’andc, c’est devenir de plus en plus authentique, c’est être de plus en plus soi-même, c’est travailler à faire renaître la personne enfouie sous les traits du personnage créé par l’introjection, c’est aller à la recherche de sa vraie nature.

 

Changer, c’est trouver ses critère personnels de satisfaction et de bonheur.

 

Changer, c’est exploiter toutes ses dimensions sans en exclure ou sans en privilégier une seule. »

 

– Colette Portelance
relation d’aide et amour de soi p.289

 

Ce que je suis

Je m’aime comme je ne me suis jamais aimé, je m’accepte d’avantages dans toutes mes dimensions, je reconnais mes forces, mes qualités tout comme mes difficultés. Je suis (entre autres) un homme SENSIBLE et INTENSE, c’est ce que je suis, j’ai 43 ans et je me suis toujours battu avec ça.

J’ai toujours voulu être le gars calme et au-dessus de ses affaires, mais ce n’est pas moi. Je peux pleurer de joie à l’écoute d’une musique que j’aime ou à la vue d’un beau paysage, et je peux sombrer dans la souffrance pour une épreuve qui somme toute, n’est pas si terrible que ça. C’est moi ça. Quand je me bats avec ça, je ne suis pas vrai, je me prive du côté merveilleux de la vie et je me bloque dans la douleur à vouloir la contrôler.

Par contre, quand j’accepte ce que je suis, je goûte à la liberté d’être vrai, je profite beaucoup plus des beautés de la vie et ma souffrance ne reste pas, elle est présente, intense, puis je fais mon chemin et elle passe.

 

La connaissance de soi en thérapie

La connaissance de soi est un des premiers fruits que l’on récolte lors de la Thérapie avec un TRA, Thérapeute en relation d’aide qui travaille avec l’ANDC. Par les observations et les reflets sensibles du thérapeute dans le moment présent de la relation, le client peut être davantage conscient de ce qui se passe pour lui avec ses émotions, ses besoins, ses limites, ses ressources, ses forces et ses difficultés. Il peut alors s’ouvrir à accueillir et accepter ces réalités pour être en mesure de se choisir et se transformer en partant de ce qu’il est, et non en se basant sur l’extérieur pour le faire.

 

Cliquez ici pour en apprendre plus sur les raisons qui pourraient vous amener à consulter un Thérapeute en relation d’aide.

 

Être authentique c'est s'assumer pleinement, rire à pleinement bouche et pleurer quand c'est ça qui est là pour moi

Être authentique, c’est s’assumer

Assumer ce que je suis est un cadeau que je me fais de plus en plus, vivre au grand jour avec mes couleurs, exprimer mes idées, mes opinions et avoir un impact sur les gens autour de moi. Je souhaite à tout le monde de vivre cette liberté d’être authentique.

Je vous partage ça et je me sens remplis d’un sentiment de gratitude INTENSE, mais en même temps, je sais très bien que demain, je peux me retrouve face à une situation qui me fera maudire cette même intensité.

C’est moi ça, ma sensibilité et mon intensité font de moi une personne colorée, plus j’accepte cette couleur, plus j’aime ce que je suis et plus je m’autorise à être vrai, à être authentique et à être libre.

Gratitude 

Je veux prendre quelques lignes pour vous remercier d’être là, de commenter mes articles, de me poser des questions, d’échanger avec moi par courriel, etc. C’est intensément bon pour moi d’être en relation avec vous.

Je vous invite à continuer à le faire.

Merci! Yannick    

Vous avez aimé ou non cet article? Vos commentaires sont les bienvenues.

 

Qui suis-je?

Je suis Yannick Delorme TRA, Thérapeute en relation d’aide MD, je pratique la thérapie par l’ANDC en bureau à Gatineau, ainsi qu’à distance par Skype
 
Vous pouvez me joindre par courriel ici
Par téléphone ou par texte au 819-350-0065
 

Besoin d’aide professionnelle?

Si vous vivez des insatisfactions et que vous avez de la difficulté à établir des changements durables en lien avec ces insatisfactions, je peux vous aider et vous accompagner dans ce processus de changement.

Je vous invite à prendre contact avec moi, je suis professionnel, j’ai une excellente écoute, un désir d’aider exceptionnel et mes prix sont compétitif.
Au plaisir de faire votre connaissance.

Yannick Delorme TRA

×

Qui suis-je?

Je suis Yannick Delorme TRA, Thérapeute en relation d’aide MD, je pratique la thérapie par l’ANDC en bureau à Gatineau, ainsi qu’à distance par Skype
 
Vous pouvez me joindre par courriel ici
Par téléphone ou par texte au 819-350-0065
 

Besoin d’aide professionnelle?

Si vous vivez des insatisfactions et que vous avez de la difficulté à établir des changements durables en lien avec ces insatisfactions, je peux vous aider et vous accompagner dans ce processus de changement.

Je vous invite à prendre contact avec moi, je suis professionnel, j’ai une excellente écoute, un désir d’aider exceptionnel et mes prix sont compétitif.
Au plaisir de faire votre connaissance.

Yannick Delorme TRA

Shares